Karmann Ghia (1955-1974)


Au début des années 50, tout commence par une prise de contact entre Turin (Italie) et Wolfsburg (Allemagne). En est née une collaboration entre les dessinateurs de Ghia, Mario Boano et Luigi Serge, ainsi que Wilhelm Karmann afin de créer un habillage adapté au châssis de la Coccinelle Type 11 de Volkswagen.


Karmann est synonyme de robustesse et Ghia apporte une ligne et un exotisme italiens.

Le prototype définitif du coupé Type 14 est fixé en 1953 mais ce n’est que pendant l’été 1955 que la Karmann Ghia est présentée à la presse au Kasino Hotel de Georgsmarienhütte, et au grand public au Salon de Francfort en septembre cette même année.

La Type 14 est produite en Allemagne et au Brésil, et les prévisions de production de 300 à 400 modèles par mois sont vites dépassées par le succès qui l’accueille. Sur plus de 400000 exemplaires, les USA représentent les trois quarts des acheteurs.

1957 est le début des changements avec la version cabriolet. Puis en 1958, la cabriolet devient un 2+2 places. A partir de 1966 les modernisations se succèdent, un moteur à 1600cc, le train avant bénéficie de rotules porteuses, l’électricité en 12V, le tableau de bord est redessiné, les clignotants « obus » (photo) deviennent des gros modèles rectangulaires à l’avant, les feux en amande à l’arrière deviennent des gros blocs optiques…

CarrosserieCoupé et cabriolet
EnergieEssence
Moteur4 cylindres (à plat)
TransmissionPropulsion
Puissance max60ch
Boite de vitesseMécanique synchronisée
Freins avantDisques

En 1974, le Scirocco et la nouvelle Golf permettront à Volkswagen de sortir de la monoculture de la Coccinelle.

Karmann cabriolet disponible à la vente dans notre showroom

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.