La légende Shelby…

Carroll Shelby naît le 11 janvier 1923 dans une petite ville à l’est du Texas.

Sa passion pour l’automobile s’éveille grâce à son père, un facteur fervent de voitures, qui l’emmenait voir des courses automobiles dans les arènes de Dallas. A la fin de ses études, il part faire son service militaire comme pilote d’avion lors de la Seconde Guerre mondiale. Une fois démobilisé, il tente plusieurs voies, dont l’élevage de poulets pour gagner sa vie, mais sans grands résultats. Il décide alors de se consacrer à sa passion, le sport automobile. Tout d’abord sur MG, Allard Cadillac, puis Ferrari, Maserati et Aston Martin, 1952, est l’année de ses débuts. Lors d’une des épreuves des courses locales de GT, Carroll Shelby est en retard et n’a pas de temps pour se changer. C’est à partir de ce moment là qu’il conserve volontairement son look salopette et chapeau de cow-boy. Entre 1954 et 1956, il bat 16 records nationaux et internationaux sur Austin Healey et Austin Healey 100S.

Champion US 1956, il est la star du Grand Prix de Riverside en 1957. Cette même année, Aston Martin lui permet de participer à son premier programme mondial avec la poussive DB3S. Puis en 1958, il commence la Formule 1 au Grand Prix de France avec la Scuderia Centro Sud. Il remporte en 1959 les 24 Heures du Mans avec Aston Martin. En seulement 7 ans, Shelby devient un des meilleurs pilotes du monde tout en gardant sa simplicité de paysan du Texas, ce qui plaît aux européens.

Shelby est obligé, faute de problèmes cardiaques, d’arrêter les courses et tente en 1961 son rêve d’enfance, battre une Ferrari avec une voiture de sport américaine. En 1962, la mythique Shelby Cobra 260 voit le jour. Le V8 289 est remplacé par un féroce V8 427, étant très légère, la Cobra survole le championnat US de 1963 et gagne même le championnat du monde dans la catégorie GT. En 1965 Shelby développe avec Ford la Shelby GT 350 fondée sur la Mustang pour concurrencer les muscle cars de Chevrolet et Plymouth. En 1967, c’est la naissance de la nouvelle Shelby, la GT 500 lors de la re-stylisation des Ford Mustang Fastback. Entre ses deux voitures emblématiques, il publie son livre : Des Cobra aux Ford du Mans, racontant l’histoire de sa vie, de sa carrière de pilote et le début de son entreprise.

1968 est l’année où Carroll Shelby signe la préparation des Mustang Fastback V8 390 GT ainsi que celle de la Dodge Charger V8 440, utilisées dans le film Bullitt avec la star Steve McQueen.

Shelby considère que sa plus grande réalisation est la création de la Fondation Carroll Shelby (Shelby Heart Fund) alors qu’il était en attente d’une transplantation cardiaque, qu’il a eu en 1992. Il décède le 10 mai 2012 à Dallas au Texas.

Cliquez ici pour voir la vidéo du Musée Shelby à Las Vegas

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.