Chevrolet Monte Carlo

Conception

Conçue en 1970 et construite à partir de la Chevelle par la marque Chevrolet, la Monte Carlo devait au départ être destinée aux clients recherchant une voiture de luxe abordable. Elle doit représenter la douceur de vivre à l’européenne. Avec sa puissance et sa souplesse, elle est conçue pour rouler sur autoroute.

 

Caractéristiques

Elle possède un capot très long, un coffre court, des petits feux arrière verticaux logés dans les ailes inspirés de la Cadillac Eldorado et sa ligne affinée accentue l’impression de longueur. Son gabarit est de 5,25m de long pour 1,93m de large et contient tous les éléments de confort possibles, qu’ils soient en série ou en option. Elle est disponible seulement en coupé hardtop, elle est équipée d’un moteur V8 et d’une boîte automatique en série. Son succès est immédiat : entre 1970 et 1972 (dates de la première génération), un total de 440 000 exemplaires sont vendus.

La deuxième génération, de 1973 à 1977, préfère un style néo-rétro assez baroque. Elle présente un aspect plus massif, elle est plus volumineuse d’une manière générale. Son châssis est amélioré dans le but de lui donner un comportement routier plus efficace. Le train avant, les barres stabilisatrices et les pneus radiaux en série sont réglés. C’est ainsi qu’elle devient voiture de l’année 1973 pour le magasine Motor Trend. Elle est développée en 3 versions : sport coupé, S sport coupé et Landau sport coupé. La version basique sera supprimée en 1974.

Elle connaît ensuite un déclin de sa puissance à la suite duquel des modifications mineures vont être apportées, en particulier l’apparition de doubles phares superposés de forme carrée en 1976.

A partir de 1978 et jusqu’en 1980, une nouvelle Monte Carlo plus légère apparaît, mais garde une ligne similaire aux anciennes.

La 4ème génération en 1981 est marquée par les modifications esthétiques. Elle apparaît plus nette, lisse et tendue. Elle a de nouveau des feux arrière verticaux qui avaient été enlevés en 1978.

Au cours des 20 dernières années, deux nouveaux modèles ont été produits dont un dérivé de la berline Lumina en 1995 et un coupé dérivé de la berline Impala entre 2000 et 2007. Après 2007, aucun nouveau modèle ne sera produit.

Apparitions au cinéma

En 2006, le film Fast and Furious : Tokyo Drift avec Vin Diesel popularise la Monte Carlo 1970.

Une épave de 1972 est conduit par Jim Carrey dans le film Ace Aventura, détective pour chiens et chats.

Une Monte Carlo bordeaux de 1976 est également conduite par Joe Pesci dans le film Casino.

Un exemplaire de 1979 est conduit par Denzel Washington dans Training Day en 2001.

De nos jours, les trois premiers millésimes de la Monte Carlo sont très recherchés aux États-Unis, notamment les modèles Super Sport.

 

N’hésitez pas à venir au Musée essayer notre Monte Carlo !

Chevrolet Monte Carlo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous les champs sont obligatoires