Pick-up GMC

Histoire de General Motors Company (GMC)

En 1912, deux compagnies acquises par General Motors fusionnent pour créer la division GMC Truck. La même année, les camions sont présentés pour la première fois au salon international de l’auto de New York.

Parmi les modèles proposés par GMC, il y a le Pick-up, le Van, le SUV, les camions à charge légère, les camions à charge moyenne, les bus de ville, ou encore les bus d’agglomération.

Plus de 600 000 camions GMC sont réquisitionnés par l’armée américaine pour la Première puis la Seconde Guerre Mondiale. Leur 750 kg est une innovation pour l’époque. Ils servent à transporter les troupes, à déplacer les avions légers mais aussi d’ambulances.

En 1996, le nom GMC Truck laisse place à la marque GMC telle que nous la connaissons aujourd’hui.

La crise économique de 2009 freine l’entreprise qui doit réduire son activité, c’est ainsi que plusieurs usines ferment leurs portes, notamment en Amérique.

Le Pick-up

Un pick-up est un véhicule utilitaire léger avec une benne ou un espace ouvert à l’arrière. Dans les années 1950, le premier pick-up GMC est lancé. Il est doté d’un capot pleine largeur. Les formes de sa carrosserie sont plus fines, contrairement aux « larges épaules » habituelles des véhicules GMC. Ces véhicules intéressent les habitants des nouvelles banlieues, pour qui un modèle inspiré du Model 100 de 1956 a été imaginé pour cette catégorie de clients. En 1961, le Model 1000 permet de promener toute la famille.

Des modèles de Pick-up sont produits encore aujourd’hui. Ils partagent quelques caractéristiques avec le SUV.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous les champs sont obligatoires